Publié par

PATOU’CHE… à mes moutons !

Un jeu de Cédric NH, Illustré par Emilie Goulet.

  • Age : 7+
  • Durée : 15 min
  • Nombre de joueurs : 3 – 5
  • Intergénérationnel ~ Cartes et dés ~ Gestion de troupeau
  • SORTIE : Début 2022

Dans Patou’che !, chaque joueur incarne un berger qui rêve d’avoir le plus gros troupeau de moutons. Mais attention au loup qui rode, lui aussi aime bien les moutons, mais pour les manger ! Afin de protéger leurs moutons, les joueurs peuvent compter sur leurs fidèles chiens de berger : les patous. La partie prend fin dès qu’un joueur possède 6 cartes moutons dans son troupeau. Le gagnant est celui qui a le plus de moutons à la fin de la partie.

Un mode coopératif permet également de jouer tous ensemble contre le loup.

Comment on joue ?

Le joueur actif peut lancer jusqu’à 3 fois les dés en conservant au moins 1 dé après chaque lancer.
La face loup fait déplacer le loup, la face mouton fait gagner un mouton et la face patou, un patou…
Une fois que le résultat des dés convient au joueur, ou après 3 lancers maximum, l’action de chaque dé est appliquée.

Vient ensuite le tour du joueur suivant dans le sens horaire.

Les règles





Publié par

POULE POULE ? Mais c’est quoi ce jeu ?

Un jeu pondu par Charles Bossart, illustré par Pauline Berdal

 

  • À partir de 8 ans
  • De 2 à 8 joueurs
  • Environ 20 min
  • Règles rapides ~ Fun dès les premières  manches ~ Évolutif et addictif

 

C’est le Festival de Cannes et l’avant-première du film Poule Poule est en train de virer au drame. En effet, un peu moins d’une heure avant la projection, ce maladroit de Waf a mélangé l’ensemble des pellicules !
Pour aider Cocotte, qui n’a pas une minute à perdre, et pour éviter que Crack ne craque pour de bon, il faut reconstituer le film au plus vite ! Et n’oubliez pas, l’histoire prend fin au cinquième œuf !

Principe du jeu

Le réalisateur, appelé le “Maître Poule Poule”, va empiler les cartes, une par une, les unes sur les autres au centre de la table.

Pendant ce temps, les autres joueurs devront juste compter les Œufs “disponibles” et être le premier à taper sur le tas dès qu’il y en a 5… facile non?

Attendez-vous à quelques perturbations tout de même… car :

Voici un Oeuf “disponible”, fraîchement pondu…
COMPTEZ 1 !
(Vous avez peut être entendu parler de Crack, un talent prometteur, pour la première fois à l’écran dans un rôle de composition !)

Lorsqu’une poule vient couver un œuf – hop ! – il disparaît…
COMPTEZ 0 !
(Vous aurez sans aucun doute reconnu la célèbre Cocotte)

Et lorsqu’un renard chasse une poule – hop ! – elle s’enfuit ! Et donc, un œuf revient !
COMPTEZ 1 !
Sinon, ça serait trop simple…
(Il n’est plus nécessaire de présenter le grand Grrr, le tombeur invétéré de ces poules…)

Sans oublier le reste du casting…

Oeuf, Poule, Renard, le monde serait bien triste si nous en avions déjà fait le tour… Voici le reste des personnages :

De gauche à droite :
Rico Coco (au passé tumultueux) ; Waf (le cousin de Paf) ; le Fermier ; Tiger Worm (celui qui fera son trou) ;
Crack et Double (qui n’ont pas l’intention de rester dans leur coquille) ; Coin (l’ambitieux qui n’y reste pas…) ;
et Grrr (essayant de se faire passer pour une poule, qu’est-ce-qu’il ne faut pas faire pour entrer dans la basse-cour…)

Ni les humeurs du Maître Poule Poule…

Que le fermier ait la gueule de bois ce matin là, et qu’il décide de ne pas ramasser les œufs d’autruche, ou bien que le canard soit affamé et décide de manger le vers, tout cela, c’est le machiavélique Maître Poule Poule qui le décide, puisqu’il a tous les droits ! Mouaaaaa ! Mais rassurez-vous, vous le deviendrez vous aussi car ce rôle passe de joueur en joueur ! Bonnes parties !

Poule Poule est un jeu TRIC TRAC APPROVED !

Publié par

KAMI, tomber sept fois, se relever huit.

Un jeu inspiré du Goïta Shogi, illustré par Pauline Berdal.

  • 8 ans et +
  • 2 à 4 joueurs
  • environ 30 min
  • Jeu de défausse et de confrontation ~ Stratégie ~ Mode en équipe

J’ignore combien de fois le Clan a chuté mais ce matin encore, je porte mon sashimono et je suis prêt à combattre. Malgré la brume et la pluie matinale, je distingue nos adversaires. Dans cette période de guerre perpétuelle, j’ignore cependant qui il est. Nos alliés d’hier sont souvent nos ennemis de demain.

Mon père s’est battu pour mon Clan, son père, avant lui aussi, et le père de son père également. Avant chaque bataille, je vénère leurs noms pour me donner force, courage et victoire. Je suivrai l’exemple de mes ancêtres, je respecterai mon Seigneur et à la fin de ma vie, moi aussi, je deviendrais un Kami. Junsuke Yori

 

Dans Kami, vous allez devoir gagner une succession de batailles pour remporter la victoire. Avec un allié, seul contre deux adversaires, ou en face à face avec une armée de mercenaires qui influera sur l’issue du combat, vous devrez utiliser toutes vos troupes pour sortir vainqueur.

Du simple Soldat à l’intervention des Dragons, tous auront un rôle à jouer.

 

On gagne une bataille en connaissant le rythme de l’ennemi, et en utilisant un rythme auquel il ne s’attendait pas. Miyamoto Musashi

 

Le principe de Kami est simple.
Huit cartes en main, seule la dernière, si elle est posée, vous accordera des points.

Seulement, vos adversaires ne se laisseront pas faire et tenteront de contrer vos offensives afin de reprendre l’initiative avec comme objectif de réussir à poser leur ultime carte pour remporter la bataille.
La victoire finale sera déterminée après plusieurs manches.

 

On apprend peu par la victoire mais beaucoup par la défaite.

Kami est librement inspiré du Goïta Shogi, jeu de cartes dérivé du Shogi, littéralement “jeux des généraux”,
qui est un jeu de société traditionnel japonais se rapprochant des échecs.

Kami est une coédition Art&Bear – Oka Luda, magnifiquement illustré par Pauline Berdal.

Kami est un jeu Tric Trac Approved !

Publié par

SAMSARA, serez-vous le premier à atteindre le Nirvana ?

Un jeu de Sylas, illustré par Nicolas Sauge.

  • Age : 12 +
  • Nombre de joueurs : 1 à 5 joueurs
  • Durée : 50 min
  • Deck building ~ Déplacement ~ Course

Samsara est un jeu de deck-building et de déplacement de pion dont le but est d’atteindre le Nirvana en collectant les mythiques Amulettes d’Éternité avant les autres joueurs! Sur la roue de la vie, à vous de gérer l’équilibre entre bon et mauvais karma, au cours de vos multiples réincarnations!

Cinq amulettes seront nécessaires pour ouvrir les portes du Nirvana. Si en récupérer une peut être aisé, la seconde nécessite une pointe de chance. Pour les deux suivantes, de la patience et de la ténacité vous seront nécessaires, jeune incarné! Mais, la cinquième… Vous devrez être au delà de tout soupçon, irréprochable, sans tache sur votre Karma!

Toute la profondeur du jeu tiendra à un savant mélange d’opportunisme et de raison, de passion et de réflexion. Chaque personnage aura bien sûr des avantages différents, des pouvoirs personnels qui lui permettront de se jouer des situations difficiles. Mais le chemin n’en reste pas moins tortueux sur la roue du samsara, une roue de la vie, ou votre personnage vivra différentes expériences, à son rythme.

Le rythme des uns ne sera pas le rythme des autres, chaque joueur devra faire des choix. Prendre possession d’une amulette en salissant son karma, ou bien attendre une meilleure opportunité et en profiter pour améliorer son jeu. Quand avec la première option, on risque d’avoir une fin de partie difficile, avec la deuxième, on risque de voir disparaître l’amulette au profit d’un autre joueur!

 

Plateau & cartes – photo @I Love My Pixel

Figurines – photo @I Love My Pixel

Rangement – photo @I Love My Pixel

Samsara est lauréat de deux récompenses prototype : le LUDIX 2016 et le FOU DU JEU 2016